Environnement

Nous sommes engagés dans une démarche de développement durable qui nous conduit à réfléchir à un développement économique en harmonie avec l’environnement. Depuis le début de notre engagement, nous avons focalisé nos efforts sur la préservation de la ressource en eau, mais la réduction de l’impact de nos activités sur l’environnement est prise en compte à tous les niveaux de notre organisation.

Au niveau de l'eau

Notre priorité initiale concernant la préservation de la ressource en eau a été positionnée au niveau de notre cave de vinification. Après avoir réalisé un diagnostic de nos usages et de nos infrastructures, nous avons mis en place un plan d’actions reposant sur :

  • la formation et la sensibilisation de notre personnel,
  • la mise en place de dispositif de diminution de la pression et du débit de distribution,
  • la modification de certaines de nos méthodes de nettoyage.

Notre consommation d’eau a été réduite de 45% entre 2013 et 2016. Parallèlement, nous avons investi afin de garantir la pureté des effluents viticoles que nous rejetons après traitement, dans le milieu naturel. Nous contrôlons cela 2 fois par ans par des analyses d’eau prélevée dans les nappes phréatiques à proximité de notre cave.

Au niveau du vignoble

Les attentes de la société par rapport à une agriculture plus respectueuse de son environnement sont clairement exprimées depuis plusieurs années.

Nous avons intégré ces attentes en passant d’une gestion de la satisfaction de nos clients par rapport à la qualité de nos produits, à une gestion de la qualité plus globale et intégrant la notion environnementale.

Après avoir fait un inventaire exhaustif des pratiques culturales de nos vignerons ainsi qu’un diagnostic des risques de pollution au niveau de notre vignoble, nous avons élaboré un Projet Agro-Environnemental et Climatique qui nous engage sur plusieurs années:

  • A remplacer les désherbage chimique par le travail des sol et/ou le maintien de l’enherbement
  • A remplacer l’utilisation de produit phytosanitaires pour lutter contre certains ravageurs par des méthodes plus douces comme la confusion sexuelle.
  • A préserver la biodiversité (maintient de l’enherbement, entretien des fossés et des haies...)

Nous avons été reconnus en tant que GIEE (Groupement d’Intérêt Economique et Environnemental) et au travers de ce groupe de travail, nous encourageons et mettons en lumière les pratiques les plus vertueuses afin de réduire l’impact de nos activités sur l’environnement.

Nous avons en outre une centaine d’hectares conduits en agriculture Biologique et nous accompagnons les vignerons qui ont fait ce choix en élaborant une cuvée spéciale à partir de leurs raisins.

Nous avons intégré des contraintes environnementales à nos cahiers des charges de production.

Avec le soutien financier de l’Agence de l’eau, nous avons mis en place un programme de surveillance de la qualité des cours d’eau en plusieurs endroit de notre vignoble afin de mesurer dans le temps les effets bénéfiques de nos actions. Nous procéderons à 4 analyses par ans pendant 3 ans.

Au niveau des matériaux

Concernant les matériaux nécessaires au conditionnement de nos vins, nos efforts sont répartis entre les achats et le recyclage.

Notre politique d’achats favorise les éco-emballages, avec notamment une priorité donnée aux bouteilles plus légères ou aux bouchons recyclables et élaborés à partir de matériaux bio-sourcés.

Nous pratiquons le tri de tous nos déchets plastiques, cartons, papiers... et développons des partenariats afin de favoriser le recyclage des autres déchets.

Les rafles sont par exemple mise à disposition des arboriculteurs ou maraichers pour l’amendement des sols. Les boues issues du traitement des effluents sont mélangées aux marcs après leur distillation et transformées en amendement organique qui sera ensuite réutilisé pour nos vignobles.